Actualités Montpellier Events

jeudi 23 juillet 2015

Montpellier Events : "La priorité : trouver un directeur"

Pour Me Olivier Fabre, désigné administrateur provisoire, la société ne souffrirait d'aucune difficulté.

Nommé, il y a quelques jours, administrateur provisoire de la société Montpellier events par le tribunal de commerce, Me Olivier Fabre a déjà eu le temps de se faire une idée de l'environnement dans lequel il intervient. Sa mission repose sur une seule priorité : mener à bien le recrutement d'un nouveau directeur général. "Contrairement à ce que j'ai pu lire ici et là, je n'interviens pas...

Nommé, il y a quelques jours, administrateur provisoire de la société Montpellier events par le tribunal de commerce, Me Olivier Fabre a déjà eu le temps de se faire une idée de l'environnement dans lequel il intervient. Sa mission repose sur une seule priorité : mener à bien le recrutement d'un nouveau directeur général. "Contrairement à ce que j'ai pu lire ici et là, je n'interviens pas en tant que mandataire judiciaire ou administrateur judiciaire, mais comme administrateur provisoire. Cette situation fait suite à la disparition d'Antoine Perragin, le directeur général de Montpellier events. Et ce genre de mission n'a rien d'exceptionnel. J'en ai des dizaines", explique-t-il.

"Premières auditions en septembre"

Depuis la disparition, au printemps, d'Antoine Perragin, Montpellier events, qui gère pour le compte de la Région et la Métropole le Corum, le Zénith sud, le parc des expositions et la Park and suites Arena, est entrée dans une phase d'incertitudes. Et de tensions, sur fond de rivalités politiques entre la Région et la Métropole, ses deux principaux actionnaires. "Je suis là pour mener à bien le processus de recrutement d'un nouveau directeur général. Et plus vite ce sera fait, plus vite j'en aurai terminé avec ma mission, précise encore Me Fabre. Le cabinet de recrutement, de dimension nationale, est pressenti. Il manque encore l'accord de la Région et de la Métropole. On peut estimer que l'audition des candidats débuterait en septembre pour un choix définitif avant la fin de l'année.

Opérationnel le 1er janvier

Le but est que le nouveau directeur soit opérationnel au 1er  janvier prochain. "Ceci étant lancé, Me Olivier Fabre insiste sur la situation, bonne, de la société Montpellier events. "Ma mission n'est pas de réaliser un audit, des investigations ou une quelconque vérification des comptes. Il n'y a pas de doute sur la situation de la société. C'est une machine de guerre qui dispose d'un cash-flow extraordinaire (3,5 M€, NDLR). Elle tourne très bien", commente l'administrateur provisoire. Pour lui, le seul élément pesant dans ses comptes reste le lourd amortissement lié à la réalisation de la Park and suites Arena. "C'est un amortissement colossal, qui dénature la présentation objective des comptes. Mais tous les indicateurs montrent une société qui se redresse et qui va vers du positif."

Montpellier events a présenté un résultat 2014 encore déficitaire de 1,4 M€ (contre 3,3 M€ en 2013). "Notre objectif est d'atteindre l'équilibre en 2016", rappelle Agnès Jullian, présidente de Montpellier events.

source : Midi Libre