archives

Le Corum

Spectacle

mardi 11 mars 2014

Benjamin Millepied / L.A Project - MILLEPIED / CUNNINGHAM / FORSYTHE

Sa nomination de directeur de la danse à l’Opéra de Paris prévue pour octobre 2014 en poche, Benjamin Millepied débarque en France avec sa propre compagnie, le L.A Project. Au programme, une création de son directeur, Reflections, une reprise de l’exceptionnel Winterbranch de Merce Cunningham et Quintett, créé par William Forsythe au moment de la mort de sa femme.

Reflections, création à l’image du design très visuel et graphique de la plasticienne Barbara Kruger, est une chorégraphie très abstraite sur les échanges et les rencontres. D’une virtuosité inouïe, utilisant toutes les difficultés d’un vocabulaire néoclassique, elle est pourtant dansée avec le plus grand naturel par les interprètes du L.A Project. Sur la partition de David Lang, les corps se mêlent et s’entremêlent, se séparent et se rejoignent.

Winterbranch de Merce Cunningham est un vrai chef-d’oeuvre. Dans une obscurité voulue par le chorégraphe - il avait demandé à Rauschenberg d’imaginer que c’était la nuit, avec des phares d’automobiles vous arrivant par intermittence
- les danseurs vêtus de collants académiques noirs émergent du néant, puis s’agrègent à la façon des “combines painting” du même Rauschenberg (un collage d’accessoires et d’objets hétéroclites) présents sur le plateau.

Quintett de William Forsythe est une sorte d’ode funèbre composée sur le célèbre Jesus Blood never failed me yet de Gavin Bryars. Dansée de façon magistrale, cette oeuvre développe un lyrisme qui évoque la perte et l’espoir. Les danseurs sont propulsés à grande vitesse dans un espace sidéral, qui rappelle que la fin est inéluctable.